Stage alterné ou contrat de professionnalisation ?

ESUPCOM PARIS

Tu souhaites intégrer Esupcom Paris et en savoir plus sur les formules d’alternance que propose notre école ? Stage alterné ou contrat pro ? Je pense que tu trouveras surement les réponses à tes questionnements dans cet article.

L’alternance ne se résume pas seulement aux contrats d’apprentissage et de professionnalisation. Esupcom Paris propose à ses étudiants de choisir entre deux formules, le stage alterné ou le contrat de professionnalisation. 

Le stage alterné

stage alterne

Le principe

Le stage alterné est un cursus qui comprend présence en cours et journées de travail en entreprise. Il te lie à ton employeur par une convention de stage. En conséquence, tu n’es pas salarié de l’entreprise. Pour la signature de la convention, l’étudiant, l’entreprise et l’école s’accordent sur les conditions du stage.

Les +

Un stage alterné est plus simple à décrocher qu’un contrat pro, car les entreprises ont un engagement moins lourd, et sont donc plus souvent ouvertes à ce type de contrat. Si jamais tu ne trouves pas de contrat pro à temps, le stage alterné est donc le meilleur moyen pour toi de ne pas perdre une année.

N’étant pas salarié de l’entreprise, tu gardes donc ton statut d’étudiant avec tous ses avantages (accès au Crous, au restaurant universitaire, à la mutuelle étudiante). Tu peux aussi bénéficier de certains avantages accordés aux salariés dans ton entreprise (tickets restaurant, abonnement aux transports etc).

En fin de compte, tu es libre de changer d’entreprise à tout moment, sans pour autant être exclu des cours, à la différence de certains autres dispositifs en alternance.

Les –

Premièrement, il est important de savoir qu’en stage alterné, c’est toi qui paie tes frais de scolarité, (sauf accord particulier avec l’entreprise, ce qui reste tout de même très rare) à Esupcom Paris, il faut compter environ six mille euros.

La durée du ou des stages que tu effectues dans une même entreprise ne peut pas dépasser 6 mois par année d’enseignement, renouvellement compris.

N’étant pas salarié, tu ne bénéficies pas des congés payés, tu ne touches pas d’indemnités de la part de Pôle emploi à la fin du stage et tu ne cotises pas pour ta retraite.

Un stagiaire ne perçoit pas de salaire mais une gratification (obligatoire) lorsque le stage est supérieur à 2 mois. Concernant la rémunération, tu n’obtiendras donc jamais autant qu’en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. Le montant minimum de celle-ci est de 3,60 € par heure effectuée.

La convention de stage n’est pas soumise à la législation du code du travail, la rupture à l’initiative de l’employeur est simple et vice-versa. Par exemple, il peut mettre un terme au stage sans préavis (temps laisser pour retrouver un autre stage) ce qui est interdit en contrat pro.

Le contrat de professionnalisation

contrat prof

Le principe

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. C’est un contrat de formation en alternance, associant l’acquisition d’un savoir théorique et un savoir-faire pratique. Le contrat peut être conclu sous forme de CDD ou sous forme de CDI. Le temps de travail en contrat de professionnalisation est identique à celui des autres salariés de l’entreprise (35 h minimum). Ainsi, le temps de formation est inclus dans ce temps de travail.

Les +

Avec un contrat de professionnalisation, tu peux bénéficier de certains avantages accordés aux salariés.

De plus, tu n’as pas d’argent à débourser, puisque c’est l’OPCO (opérateurs de compétences) qui prend en charge le coût de la formation. Ton employeur dépend en effet de l’OPCO, puisqu’il y cotise au titre de la formation professionnelle en alternance. C’est un point qui est appréciable lorsque l’on est étudiant. En plus effet, tu touches un salaire calculé en fonction de ton âge et ton niveau de formation. Le salaire ne peut être inférieur à 55 % du SMIC (alternant de moins de 21 ans et préparant un titre ou diplôme non professionnel de niveau IV ou encore un titre ou diplôme professionnel inférieur au bac). D’autre part, le salaire maximal est garanti aux alternants de 26 ans et plus (le SMIC ou 85 % du salaire minimum conventionnel de branche si ce dernier est plus favorable). Néanmoins, l’employeur peut tout à fait prévoir une rémunération plus favorable.

Les –

Le contrat pro ne fait pas l’objet d’une exonération d’impôts. Ce qui signifie que les revenus que tu perçois doivent être mentionnés sur ta déclaration de revenus. En résumé, tu dois les déclarer même si tu es âgé de moins de 26 ans .

Voilà, il ne te reste plus qu’à choisir le contrat qui te correspond le mieux !

Pour candidater dans notre école cliquez ici.

Publié par : Orlane. K

2 thoughts on “Stage alterné ou contrat de professionnalisation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *